Linux au Centre des Abeilles

C’est quoi Linux Quimper ?

Linux Quimper, réseau libre d’utilisateurs manchots, est un groupe d’utilisateurs de Linux (GUL) — un autre système d’exploitation informatique — parmi les plus actifs du Far West. Il réunit des adeptes de GNU/Linux et des logiciels libres (leur licence est libre, le code source est ouvert, les standards sont interopérables, etc.) qui désirent échanger et partager leurs connaissances — ou leur ignorance — dans ce domaine. En gros, une alternative à certaines dépendances et un complément au célèbre RTFM solitaire : ensemble on comprend mieux et c’est plus vivant, donc.

Et l’install party, c’est quoi ?

Une install-party est une réunion qui permet à des novices de rencontrer des utilisateurs expérimentés du système Linux qui les aideront afin d’installer ce système libre sur leur propre machine ou à le configurer s’il est déjà installé. Le but de cette rencontre est que les novices repartent à la fin de la journée avec leur propre ordinateur fonctionnant sous ce nouveau système d’exploitation, correctement installé, configuré et agrémenté de nombreux logiciels libres. Au cours de ces réunions, les utilisateurs confirmés tentent de transmettre une partie de leur savoir aux novices, qui deviendront passeurs à leur tour. Une install-party c’est aussi l’occasion d’échanger sur les problèmes, questions ou difficultés rencontrés avec le système Linux et les logiciels libres

Qu’est que Linux et les logiciels libres ?

GNU/Linux ou Linux est un système d’exploitation associant des éléments essentiels du projet GNU et le noyau Linux. Fondé en 1984 par Richard Stallman, le système d’exploitation GNU resta jusqu’en 1991 au stade expérimental car son noyau Hurd était toujours en développement. Cependant, Linus Torvalds créa indépendamment le noyau Linux qui résolut le problème en remplaçant Hurd.

La différence essentielle de GNU/Linux par rapport à d’autres systèmes d’exploitation concurrents comme Microsoft Windows ou Mac OS, est d’être un système d’exploitation libre, apportant quatre libertés aux utilisateurs, définies par la licence « Licence publique générale GNU » (GPL), les rendant indépendants de tout éditeur et encourageant l’entraide et le partage. Un logiciel libre n’est pas nécessairement gratuit, et inversement un logiciel gratuit n’est pas forcément libre. Ce ne sont pas non plus des logiciels libres de droits : c’est en vertu de leurs droits d’auteurs que les contributeurs d’un logiciel libre accordent les quatre libertés, qui sont :

  • d’« utiliser le logiciel sans restriction »,
  • d’« étudier le logiciel »,
  • de le « modifier pour l’adapter à ses besoins »
  • et de le « redistribuer sous certaines conditions précises »,

leur non-respect pouvant conduire à des condamnations

 

Les commentaires sont fermés