Festival des solidarités : Haïti

Depuis 20 ans, le Festival des Solidarités offre un espace à toutes celles et ceux qui souhaitent montrer les solidarités en action sur leur territoire. En 2017, il se déroulera du 17 novembre au 3 décembre.

Le Festival des Solidarités

Chaque année en novembre, des milliers de personnes organisent pendant deux semaines des événements conviviaux et engagés pour parler de solidarité, du local à l’international.

Partout en France, une grande diversité d’acteurs s’engage au quotidien pour faire changer les choses à leur niveau : des associations, des établissements scolaires, des collectivités, des structures socio-culturelles, des citoyennes,…

Une fois par an, ce grand temps de mobilisation leur permet d’aller à la rencontre des citoyennes, pour réfléchir ensemble et les inviter à devenir acteurs d’un monde plus juste, solidaire et durable.

Vendredi 24 novembre

Animation pour les enfants :

Découverte d’Haïti avec le CICODES pour les enfants des écoles Jean Monnet et Yves Le Manchec

Apéro-discussion à partir de 19H :

Vernissage de l’exposition photographique
« se la pou’w la » de Florence Gloanec

Soirée solidaire et culturelle avec nos partenaires

  • Douar Nevez
  • Regard’Haïti en présence de Canélin  Jr Brice, vice-président
  • Cicodes

Samedi 25 novembre dès 19H : Soirée haïtienne

Apéritif en musique avec DJ KARITO

Un temps pour découvrir l’exposition photographique « se la pou’w la » de Florence Gloanec

Repas haïtien : Poulet aux noix de cajou

Repas sur réservation avant le 22 novembre auprès du Centre des Abeilles :
Merci de nous signaler si vous êtes allergique aux arachides
Tél : 02 98 55 33 13 – contact@centredesabeilles.fr
Tarif :  Adulte : 12 €  / Enfants : 6 € / Adhérents au Centre : tirage aux dés

Ambiance KOMPA avec DJ KARITO

Nos partenaires pour ce Festival :

Le CICODES

Association créée en 1983 pour découvrir, comprendre et agir pour un monde plus juste et solidaire, à travers plusieurs missions :

  • Informer sur les enjeux de la solidarité internationale, comprendre les interdépendances mondiales et donner des pistes pour agir
  • Éduquer et former à la citoyenneté et à la solidarité internationale, pour comprendre le monde, déconstruire les idées-reçues et participer à sa transformation
  • Accompagner les porteurs de projets de solidarité internationale
  • Fédérer les acteurs de la solidarité internationale et de défense des droits humains
  • Elle est le principal acteur de la Semaine de la Solidarité Internationale dans le Finistère.  cicodes.org

Douar Nevez

Douar Nevez, association de solidarité internationale, regroupe en majorité des personnes habitant en Bretagne, surtout dans le Finistère, et ayant travaillé dans le secteur agricole et para-agricole ; son but est d’apporter une contribution à des pays en développement.

L’association a été créée en 1980 par Marcel L’Aot, ingénieur agronome originaire du Finistère, qui a consacré sa carrière professionnelle à l’élevage en Bretagne, et qui est décédé accidentellement en 1996. En début de carrière à la fin des années 1960, il avait travaillé pendant 3 ans en coopération au Chili, dans le cadre de la réforme agraire alors en cours dans ce pays, et avait ensuite gardé de forts liens d’amitié avec les collègues agronomes chiliens. De ce fait, Douar Nevez a surtout coopéré avec le Chili pour le soutien à l’agriculture familiale, puis de 1997 à 2016 pour un programme de bourses d’études à des jeunes issus du milieu agricole et rural.

Par ailleurs, à partir de 2010, suite au terrible tremblement de terre qui a frappé Haïti dans les Caraïbes, Douar Nevez s’est ouvert à une coopération dans ce nouveau pays, suite à une demande émanant d’une organisation rurale du Département du Nord, la FECHAN, autour de la ville de Cap Haïtien : Il s’agit de mettre en place dans des familles rurales bénéficiaires des filtres permettant d’obtenir de l’eau potable pour les besoins de la cuisine et de l’hygiène. La FECHAN fabrique les filtres, les installe aux domiciles des bénéficiaires, et forme les mères de famille à leur bonne utilisation.

Le premier projet de filtres en 2010, venait d’une association de femmes de la banlieue de Cap Haïtien qui ont elles-mêmes participé à la fabrication des filtres, et qui ont joué un rôle moteur dans la réalisation du projet. Et dans tous les projets suivants, dans différentes communes rurales du Nord, les femmes ont été très actives.

Depuis 2010-2011, ce sont déjà 5 projets successifs d’installation de filtres qui ont été menés avec succès par la FECHAN. A ce jour, ce sont ainsi 2 560 filtres qui ont été mis en place dans autant de familles du Département du Nord, dans 8 communes. Une famille étant constituée de 8 personnes en moyenne, ce sont plus de 20 000 personnes qui ont ainsi accès à une eau potable grâce aux filtres installés à ce jour. Un nouveau projet commence actuellement dans une nouvelle commune.

En France, cette coopération a été rendue possible grâce à la « Loi Oudin » qui permet depuis 2005 aux collectivités locales françaises de financer des opérations de solidarité internationale dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement. Douar Nevez a ainsi pu recevoir des subventions de Quimper Bretagne Occidentale et de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne en particulier.

Regard’Haïti

Association qui s’adresse aux amoureux d’Haïti, à tous ceux qui désirent découvrir ce Pays dont les stéréotypes et les préjugés cachent sa beauté. Tout en privilégiant l’échange interculturel, Regard d’Haïti œuvre avec ses membres pour : promouvoir la culture haïtienne, stimuler la créativité artistique, apporter un soutien aux activités culturelles en Haïti. De la genèse à la création : pour découvrir il faut connaître ! C’est là, la genèse de l’association, le désir de faire connaître autrement Haïti, avec l’unique ambition de proposer un nouveau regard sur sa diversité culturelle, sa créativité artistique à la fois singulière, audacieuse, méconnue et surtout non répertoriée.

Les activités et projets : transmission de la culture haïtienne dans les familles. Regard’Haïti est née en Bretagne, dans le département du Finistère, où un certain nombre de familles ont accueilli des enfants d’origine haïtienne. L’association souhaite ainsi permettre à ces enfants et à leurs parents de découvrir Haïti et sa culture

Festival francophone : le lycée Saint Sébastien de Landerneau (Finistère) organise un festival de la francophonie depuis une dizaine d’années où théâtre, musique,  lecture, films, expositions sont mis à l’honneur. Regard’Haïti porte le flambeau de la culture haïtienne par l’intervention d’artistes haïtiens.

Tournoi international de football : le club de football de Dirinon (Finistère) organise son tournoi international tous les ans pour les 11-13 ans. Regard’Haïti se mobilise pour faire venir d’Haïti une équipe de jeunes footballeurs.

Tourisme solidaire : afin d’encourager le tourisme solidaire en Haïti, Regard’Haïti organisera des voyages solidaires de découvertes, particulièrement dans les villes de province. Il s’agira de montrer les atouts du pays si peu connus, si peu valorisés.

Centre culturel en Haïti : ce projet d’avenir découle de la volonté de créer en province un espace d’échanges culturels : pédagogie, diffusion, création de l’art dans toutes ses expressions (théâtre, musique, danse, poésie, lecture, peinture, cinéma).

3, rue Georges Roudaut 29260 LESNEVEN  –  Mail :   regardhaiti29@gmail.com  –  Facebook

Les commentaires sont fermés